Conseils pour bien choisir un carrelage

img_0150Vous souhaitez faire des travaux dans votre maison ? Vous hésitez sur le type de revêtement de sol ? Un sol en carrelage offre de nombreuses possibilités de personnalisation mais il possède beaucoup d’autres avantages présentés dans cet article. Nous vous donnons quelques conseils pour bien choisir votre carrelage.

Pose de carrelage : le choix des matériaux

Vous avez fait votre choix et souhaitez poser un sol en carrelage dans votre maison. Vient maintenant le moment de choisir quel type de carreaux vous allez poser. Lorsque vous faites des travaux, il faut toujours se poser les bonnes questions. Quelles sont les pièces où vous voulez poser le carrelage ? Est-ce qu’elles sont souvent utilisées ? Y aura-t-il des risques de salissures ? Il faut prendre des matières adaptées à chaque utilisation. Par exemple, la pierre blanche naturelle, le travertin ou encore la faïence ont tendance à mal supporter un usage intensif et vont vite se détériorer. Ces matières ont beau être très esthétiques, elles ont l’inconvénient d’être poreuses ce qui permet à la saleté de s’accrocher.

Dans le cas de pièces souvent utilisées, il vaut mieux opter pour des carreaux très résistants en pierre naturelle (ardoise, granit ou marbre). En revanche, elles ont l’inconvénient d’être plus onéreuses, mais vous pouvez vous tourner vers d’autres matériaux plus économiques comme le grès cérame, les carreaux de ciment ou la terre cuite.

Choisir son carrelage avec le classement UPEC

Tous les bâtiments sont classés en fonction de leur usage et des sollicitations que leur revêtement de sol pourra subir. Ce classement UPEC est basé sur quatre critères :

  • U : il va de 2 à 4 et mesure l’usure provoquée par la marche et le piétinement. Cela se traduit par une perte de matière en surface et les carreaux deviennent rugueux en raison du dépolissage.
  • P : pour mesurer le poinçonnement, c’est-à-dire les dégâts occasionnés par la présence et le déplacement des meubles, instruments, machines, etc. Il donne aussi une indication sur le risque lié à la chute d’objets. L’indice P va de 2 à 4.
  • E : ce critère détermine le niveau d’humidité et renseigne sur la présence d’eau, notamment pour l’entretien et la manutention. Il va de 1 à 3.
  • C : utilisé pour indiquer le risque de présence d’agents chimiques pouvant provoquer des dégâts, notamment des tâches indélébiles. Cet indice va de 0 à 2.

Chaque fabricant de carrelage envoie ses nouveaux revêtements de sol au CTSB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), l’organisme en charge de la certification UPEC des produits. Des tests sont réalisés puis des notes attribuées qui permettent de déterminer la résistance du carrelage à des contraintes variées.

Pour la pose de votre carrelage sur La Rochelle, vous pouvez compter sur l’équipe de MR Carrelage !

Recherches populaires : Choisir carrelage, Carreleur Charente-Maritime
Remonter